200 portes HM présente les effets de son plan d'action concerté pour les 0-17 ans

Courriel valorisation 3


Le regroupement 200 portes Hochelaga-Maisonneuve, qui représente une quarantaine d’organismes communautaires du quartier, a dévoilé l’évaluation des effets de son plan d’action concerté pour les jeunes de 0 à 17 ans le 10 décembre dernier. Plusieurs représentants d’organismes et de fondations étaient présents pour prendre connaissance des résultats. De 2015 à 2018, plus de 40 organismes se sont mobilisés, 100 actions ont été réalisées et 800 000$ ont été investis dès la première année dans le quartier pour les jeunes de 0 à 17 ans et leurs familles.

L'IMPACT COLLECTIF DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

Selon l’évaluation, le travail collectif des organismes communautaires porte ses fruits dans le quartier. On dénote une augmentation des pratiques de collaboration des partenaires. Les organismes ont plus de facilité à rejoindre les familles et répondre à leurs besoins. Les parents se sentent davantage soutenus dans leur rôle. Les enfants ont plus d’opportunités de vivre des moments de fierté et d’accomplissement au sein des ressources et organismes du quartier. Ils sont également mieux informés des ressources et ont un fort sentiment d’appartenance au quartier.

DES PROJETS FRAGILISÉS

Les actions mises en place dans le cadre du plan d’action ont été soutenues financièrement par les programmes de la Direction de la santé publique SIPPE et MVF-J, ainsi que par Avenir d’enfants et Québec en Forme. Depuis 2015, les bailleurs de fonds diminuent graduellement leur soutien aux actions collectives des organismes. Le financement en provenance d’Avenir d’enfants prendra fin au cours des prochains mois, Québec en Forme est terminé depuis 2018 et le quartier fait face à des coupures de plus de 50% en provenance des programmes de la Direction de la santé publique. L’enveloppe est donc passée à plus de 800 000$ en 2015 à 397 000$ cette année et diminuera à 287 000$ en 2020-2021.

DES BESOINS TOUJOURS PRÉSENTS

Bien que les conditions de vie des familles d’Hochelaga-Maisonneuve s’améliorent, encore beaucoup d’enfants et de jeunes ont des besoins criants dans le quartier. Selon la récente enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, 33,5% des enfants vivent de la vulnérabilité dans au moins un domaine de développement à la maternelle, ce qui est largement supérieur à la moyenne montréalaise. 39,8% des familles sont immigrantes, mixtes ou composées de résidents non permanents et près du quart des familles vivent sous le seuil de faible revenu après impôt. Les organismes du quartier constatent également une augmentation de l’utilisation des services voués à la sécurité alimentaire et rencontrent de plus en plus de familles prises avec des problèmes liés à la santé mentale et l’anxiété.

L’IMPORTANCE DE POURSUIVRE LE TRAVAIL COLLECTIF

L’évaluation de la démarche et les récentes statistiques démontrent l’importance de poursuivre le travail collectif des organismes communautaires d’Hochelaga-Maisonneuve. C’est dans ce contexte qu’ils se joignent aux instances en petite enfance pour maintenir le dynamisme et la capacité d'agir de la concertation à Montréal avec la fin du financement d'Avenir d'enfants. Dans les prochains mois, deux plaidoyers pour maintenir le travail de proximité et la coordination de la concertation seront envoyés aux bailleurs de fonds et au gouvernement. L'objectif est de soutenir l'action concertée à long terme et de façon stable.


rapportsynthèseCover plaidoyerAC plaidoyerTP

 

La Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve
1691 Boulevard Pie-IX,
Montréal, QC H1V 2C3, Canada
514-523-5395
administration@ltqhm.org